Сigarettes 

Zoom sur ...

Entreprendre à l’Université, pourquoi pas vous ?

 

L’entrepreneuriat étudiant en quelques mots

 

L’entrepreneuriat comprend un ensemble de situations professionnelles diverses comme la création d’entreprise, la reprise d’entreprise, le statut d’auto-entrepreneur et les professions libérales. Il comprend aussi l’entrepreneuriat social dans des structures associatives, ainsi que l’intrapreneuriat dans des organisations existantes, qui correspond à la situation d’un salarié d’une entreprise qui développe indépendamment de son activité salariée un projet viable et intéressant pour l’entreprise.

 

 

Entreprendre à l’Université, un tremplin pour l’insertion professionnelle

 

Si vous souhaitez mener un projet, l’entrepreneuriat étudiant est un bon moyen de s’épanouir personnellement et professionnellement. C’est, en effet, une expérience professionnelle qui vous amènera à être acteur du territoire et à entreprendre, quelle que soit votre orientation professionnelle.

Vous êtes nombreux à vouloir entreprendre et n’osez pas toujours franchir le cap. Pourtant, cette étape entrepreneuriale doit être vécue comme un apprentissage, un apport en compétences, en savoir-faire et savoir-être qui valorisent votre parcours professionnel et développe votre ouverture personnelle.

 

 

Entrepreneur étudiant, l’Université peut-elle m’accompagner ?

 

Les Ecoles se sont emparées du sujet de l’entrepreneuriat étudiant il y a quelques années déjà et, jusqu’à récemment, elles en avaient la quasi-exclusivité. Aujourd’hui, dans sa mission de transmission des savoirs à tous, l’Université a un véritable rôle d’information et de sensibilisation de sa population estudiantine et doit amener l’étudiant à être acteur, à entreprendre dans sa vie et ce, quelle que soit la carrière envisagée.

 

L’Université est de plus en plus investie sur cette question au travers, notamment, de la mise en place de référents entrepreneuriat dans les universités, de la création de Pôles de l’Entrepreneuriat Etudiant (PEE), du développement de Junior-entreprises et de la création de masters spécialisés en Création d’entreprise ou Entrepreneuriat.

 

Depuis 2009, ces PEE, qui regroupent un ensemble d’institutions (Universités, Ecoles, Partenaires publics, privés et associatifs) sur tout le territoire national, ont pour objectif de sensibiliser un maximum d’étudiants à la question de l’entrepreneuriat, et d’en faire la promotion. A travers des actions telles que les séminaires, la communication, les rencontres avec des jeunes entrepreneurs, les concours de création, etc., ils ont pour objectif d’insuffler cet esprit d’entreprendre.

 

Et pour vous, étudiant qui souhaitez faire germer votre idée de création, les PEE vous accompagnent également dans votre projet, en collaboration avec des acteurs de la création d’activité (réseaux d’accompagnement, réseaux de jeunes entrepreneurs, etc.). Ils vous aident notamment à formaliser votre projet, à rédiger votre business plan et à faire vos études de marchés. Ils vous donnent les outils méthodologiques, vous soutiennent et vous conseillent.

 

 

 

Zoom sur le microcrédit personnel

 

Qu’est-ce que le microcrédit personnel ?
 
Le microcrédit personnel, c’est un crédit de 300 à 3000€ pour les personnes qui n’ont pas accès à un prêt classique dans leur banque (étudiants mais aussi bénéficiaires des allocations Pôle Emploi ou CAF, personnes en intérim ou en CDD, etc…), mais qui sont en capacité de rembourser une mensualité de prêt aussi minime soit-elle, ce qui signifie que la personne doit avoir un minimum de revenus (bourse, job étudiant, RSA, intérim, etc…).
L’objectif du microcrédit personnel est de permettre une meilleure insertion professionnelle et/ou sociale. 
 
 
A quels besoins spécifiques le microcrédit peut-il répondre ? 
 
Le microcrédit peut servir à financer (ou à co-financer lorsqu’un autre dispositif est mobilisable mais qu’il ne couvre pas la totalité du montant à financer) une formation professionnelle, des frais liés à la mobilité (un véhicule ou un permis de conduire), l’achat de matériel informatique, des soins de santé non couverts entièrement, des frais liés au logement (accession au logement, aménagement du logement, équipement du logement, etc…).
Cette liste n’est pas exhaustive. Mais le besoin ne doit pas être « superflu ». On ne peut pas obtenir un microcrédit simplement pour s’acheter un écran plat ou un iphone par exemple. 
 
 
Comment se passe l’instruction d’un dossier ? 
 
Cela dépend des régions et des structures instructrices. 
En région parisienne, les personnes qui sont intéressées ou souhaitent  se renseigner peuvent contacter la plateforme microcrédit du Crédit Municipal de Paris au 01 44 61 65 55. Si la demande est éligible, rendez-vous est pris. Lors de ce rendez-vous, le dossier est instruit. Une fois complet, le dossier est présenté en Comité hebdomadaire des Crédits. Ce comité décide de l’octroi des prêts. Si le dossier est accepté, le contrat est établi et le prêt décaissé.
Il est important de souligner qu’à chaque étape, les personnes bénéficient d’un suivi personnalisé. L’écoute est primordiale : parfois, en échangeant avec le demandeur, on se rend compte que la solution n’est pas de faire une demande de microcrédit, mais d’orienter vers un autre dispositif plus adapté. 
 

 

 


 

Pour plus d’informations sur l'entrepreneuriat et le microcrédit personnel :

 

- Adressez-vous au référent PEE de votre université - voir la liste des PEE par région sur le site de l’APCE en cliquant ici

- Guide pratique du créateur de l'APCE avec les différentes étapes de la création d'entreprise, de l'idée au démarage de l'activité

- Boîte à outils du créateur de l'APCE avec les formulaires, les documents types et les fiches pratiques

- France-microcredit.org, pour trouver les contacts des structures insctructrices de microcrédit en France

- Microcredit-municipal.fr pour contacter le Crédit Municipal de Paris

 

 

 

Consultez nos témoignages sur l'entrepreneuriat : 

 

 

- Thibaud: un étudiant futur entrepreneur

- Enactus: l'association qui permet de développer l'esprit d'initiative des étudiants